COMPAGNIE DES TRANSPORTS STRASBOURGEOIS - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Etablissements publics et collectivités
  • Nombre de salariés : de 1000 à 9999
  • Date de signature de la charte : Novembre 2012

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

Depuis de nombreuses années, la CTS est consciente de son rôle d'entreprise citoyenne et a cherché à refléter la diversité de l'agglomération strasbourgeoise au sein de ses effectifs. Lors de l'élaboration de son projet d'entreprise 2009 – 2013, la C.T.S a souhaité marquer son engagement vers un développement durable en affirmant son rôle social et sociétal. Ainsi, le 3ème axe de ce projet d'entreprise 2009-2013 a été dédié à la construction de la politique de développement durable de la C.T.S dans lequel s'inscrit la politique Diversité de l'entreprise. Dans ce cadre, un audit a été commandé afin de réaliser un état des lieux des principales forces et faiblesses de l'entreprise en matière de diversité et de lutte contre les discriminations ainsi que de dégager des axes de progrès, chacun déclinés en actions. Suite aux préconisations de cet audit un poste de Référent Diversité est créé, en novembre 2011, au sein de la Direction du Développement Durable et des Relations Institutionnelles dont 20 % de l'activité est pleinement consacré au déploiement de la politique Diversité au sein de l'entreprise. Parmi les axes majeurs de l'engagement de la C.T.S en faveur de la Diversité, on compte : - La volonté de faire de la lutte contre la discrimination et de la promotion de la diversité et de l'égalité des chances, des principes de management de l'entreprise et de veiller à leur bonne application dans la durée. Pour cela l'ensemble des encadrants de la C.T.S suivront une demi-journée de formation/sensibilisation relative à la promotion de la Diversité et à lutte contre les discriminations ; - L'examen des processus RH et managériaux ainsi que leur formalisation ; - Une campagne de communication pour la promotion de la féminisation des métiers de la C.T.S ; - La mise en place d'un double dispositif innovant d'écoute et de veille. Le premier, le dispositif d'écoute, a vocation à connaître de situations individuelles et pourra être saisi par chaque salarié témoin ou victime de discriminations dans l'entreprise au moyen d'une Fiche « Alerte Discrimination ». Dans ce cadre, le Médecin du travail et/ou le Directeur des Ressources Humaines apporteront en toute confidentialité une écoute attentive et professionnelle à chaque situation. Le second dispositif, le dispositif de veille, pourra s'autosaisir ou être saisi directement par chaque salarié à travers le Référent Diversité de l'entreprise. Le dispositif de veille composé du Directeur des Ressources Humaines, du Médecin du travail, du Directeur du Développement Durable et des Relations Institutionnelles et du Référent Diversité se réunira a minima semestriellement pour connaître des problématiques institutionnelles ou organisationnelles au sein de l'entreprise en lien avec la Diversité et la lutte contre les discriminations.

 

Sensibiliser et former :

Pour permettre une réelle prise de conscience de tous les acteurs de l'entreprise et d'ancrer durablement les bonnes pratiques en matière de diversité, la Direction a décidé d'inscrire dans le plan de formation 2013, une formation aux enjeux de la diversité et à la lutte contre les discriminations de l'ensemble des encadrants de la C.T.S. Il est en effet impératif de marquer fortement l'engagement de la Direction en matière de promotion de la Diversité et de lutte contre les discriminations, mais également de permettre à tous les acteurs de l'entreprise de disposer des clés permettant d'en identifier les enjeux, améliorer leur connaissance du cadre légal et ainsi de favoriser les bonnes pratiques. Dès 2012, l'ensemble des membres du groupe de Direction ont d'ores et déjà participé à une formation d'une demi-journée, durant laquelle le contexte législatif a été rappelé et notamment les 18 critères de discrimination tels que définis par l'article L225-2 du Code Pénal. Des situations concrètes ont également été examinées permettant ainsi à l'ensemble des participants d'apprendre à anticiper les situations potentiellement discriminantes pour les éviter.

 

Objectiver ses process :

Actuellement, les procédures de la Direction des Ressources Humaines concernant le recrutement et la gestion des carrières font l'objet d'un important travail de formalisation. Cet effort a comme objectif de garantir l'objectivité et la traçabilité des process de recrutement et de lutter efficacement contre les discriminations.

 

Recruter et promouvoir autrement :

Une des difficultés de la C.T.S en matière de politique Diversité est liée à son secteur d'activité, le transport public. En effet, les candidatures féminines sont peu représentées lors des recrutements pour les postes techniques notamment. Face à ce constat, il a été décidé de réaliser un travail d'ouverture et de communication sur la féminisation des métiers au sein de la C.T.S. Une campagne d'information par voie d'affichage sur les métiers de la C.T.S et leur féminisation a été diffusée dans toute l'agglomération strasbourgeoise. Quatre métiers ont ainsi été mis en avant : Une Conductrice bus, une Conductrice tramway, une Agent de Contrôle, et une Mécanicienne. Aussi, lors des actions de citoyenneté effectuées par la C.T.S auprès des jeunes de l'agglomération strasbourgeoise, il est régulièrement rappelé que tous les métiers de l'entreprise sont ouverts aux femmes. En 2011, ces actions ont touchés plus de 2000 jeunes.

 

Communiquer :

Il est en effet apparu primordial que l'engagement de l'entreprise en matière de lutte contre les discriminations et de promotion de la diversité soit partagé par l'ensemble des salariés. A cette fin, les résultats de l'audit sur les dispositifs favorisant la Diversité et la lutte contre les discriminations ont été présentés au Groupe de Direction, au Comité d'entreprise, à la réunion mensuelle des cadres, ainsi qu'au Conseil d'Administration. Une communication interne est également envisagée dans la continuité de la signature de la Charte de la Diversité (journal interne, mise en ligne de la charte de la diversité sur l'Intranet de l'entreprise,…).

 

Instaurer un dialogue social :

Les délégués du personnel par le biais du Comité d'Entreprise sont informés à chaque avancée de la démarche de promotion de la Diversité au sein de l'entreprise. Ainsi, le CE a été informé des résultats de l'audit sur les dispositifs favorisant la Diversité et la lutte contre les discriminations, ainsi que des axes de progrès dégagés par ce dernier. La mise en place du Dispositif d'Ecoute a également fait l'objet d'une information et d'une discussion au sein du CE. Un accord sur l'égalité professionnelle Homme/Femme a également été signé en décembre 2011.

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

La question des indicateurs doit être traitée avec délicatesse, nous sommes actuellement en cours de réflexion sur la meilleure méthode pour les déterminer. Aussi, pour la première fois cette année, la C.T.S a décidé de déposer sa candidature pour le prix de Charte de la Diversité Alsace 2012 en présentant la campagne d'information et de promotion de l'emploi des femmes au sein de l'entreprise. Il s'agit d'un moyen pour la C.T.S. de valoriser les femmes de l'entreprise mais également de mettre en exergue les actions entreprises en faveur de l'emploi des femmes dans un secteur d'activité fortement masculin.

 

 

Recherche