EIFFAGE - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Bâtiment - Travaux publics, Extractions
  • Nombre de salariés : plus de 10 000
  • Date de signature de la charte : Février 2006

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

Le secteur du BTP est, par tradition et culture, un vecteur d'intégration.
Avec plus de 100 nationalités présentes en son sein, le groupe Eiffage est principalement implanté en France et en Europe. Afficher notre diversité en l'officialisant par la signature de la Charte de la diversité est un engagement en parfaite correspondance avec les valeurs du groupe Eiffage.
Maintenir cette diversité est aussi un objectif pour Eiffage, avec la pluralité de représentation de nos salariés qu'ils vivent en milieu urbain ou rural : le groupe est présent dans l'ensemble de la France avec plus de 500 implantations.

 

Sensibiliser et former :

Une politique de sensibilisation et de formation volontariste a été initiée dès 2007 pour l'encadrement à travers des modules de formation qui traitent du sujet de la diversité et de l'égalité des chances ainsi que de la maîtrise du risque de discrimination: ce sont désormais 9 modules de formation qui existent et traitent en tout ou partie de ces sujets: entretien annuel, entretien de 2° partie de carrière,management niveaux 1,2 et 3, entretien de recrutement, relations sociales niveaux 1 et 2 et un module entièrement dédié à ce sujet dont l'intitulé est "manager la diversité". En 2010, ce sont 1529 collaborateurs qui ont suivi 1 ou plusieurs de ces stages qui représentent plus de 17 000 heures de formation.
Par ailleurs, chaque année a lieu un carrefour des jeunes qui mobilise l'ensemble des jeunes cadres que les différentes branches ont embauché dans les 12 derniers mois; au cours de cette convention sont abordés les sujets de l'égalité des chances et de la diversité sous l'angle notamment de la lutte contre les préjugés et la promotion d'un autre regard sur le handicap.

 

Objectiver ses process :

Le groupe Eiffage a défini pour trois ans, un plan d'actions diversité et égalité des chances, avec des objectifs à atteindre et une serie d'indicateurs dont le suivi permettra de piloter l'ensemble des actions et d'en assurer l'objectivité. Ainsi, par exemple:
- objectif de recruter chaque année 40% des alternants en fin de cursus
- objectif de recruter chaque année à due proportion du nombre de femmes obtenant un diplôme d'ingénieur ( ou équivalent université) ou d'écoles de commerce.

 

Recruter et promouvoir autrement :

Le suivi des promotions entre les catégories ouvriers et ETAM (employés, techniciens et agents de maîtrise) d'une part et cadres d'autre part, fait l'objet d'un indicateur mesurant, dans l'effectif d'une catégorie socio-professionnelle, le nombre de ceux qui, issus de la catégorie inférieure, l'ont rejoint en cours d'année. 
Eiffage s'est fixé comme objectif de recruter au moins 40% des titulaires de contrats en alternance arrivant en fin de cursus et ayant obtenu leur diplôme. A fin 2010, il y avait plus de 3 000 contrats en alternance présents à l'effectif en France.
Le Groupe a par ailleurs, depuis près de 20 ans, initié des associations dénommées CREPI (centres régionaux d'entreprises pour l'insertion) qui ont pour objet de donner accès à l'emploi à des populations défavorisées, le plus souvent issues des banlieues. Les quinze CREPI, aujourd'hui actifs, ont en 2010 permis de trouver 950 solutions emploi dont 305 insertions professionnelles chez Eiffage.
Des conventions régionales ont été signées avec Pôle Emploi: le chantier du Grand stade de Lille en est un parfait exemple.
Par ailleurs, Eiffage a toujours eu une politique active de formation de personnes non qualifiées : les écoles Eiffage travaux publics ou d'Eiffage construction métallique, en sont un exemple parmi d'autres propres au Groupe; ces personnes sont formées en alternance et recrutées à l'issue de leur cursus pour la plupart d'entre elles.

 

Communiquer :

Le rapport annuel d'Eiffage contient l'ensemble du dispositif concernant le plan d'actions diversité et égalité des chances ; ce rapport est chaque année diffusé à l'ensemble des salariés d'Eiffage.
Le site internet et intranet a été reconfiguré et contient des informations sur ce sujet tant au niveau du Groupe qu'au niveau des branches.
Les différents journaux de communication interne rendent compte des progrès effectués en matière de diversité, notamment sur le plan du handicap.
Ce sujet est systématiquement traité dans le parcours d'intégration des jeunes managers ( Carrefour des jeunes) et dans le cadre de la formation des collaborateurs à potentiel ( Institut Eiffage).
Chaque branche a son propre plan de communication interne sur le sujet de la diversité reflétant les actions menées au sein de chaque entité et les résultats obtenus.

 

Instaurer un dialogue social :

Les instances représentatives du personnel reflètent de façon évidente la part importante des salariés d'origines diverses dans tous les sens du mot et ce à tous les niveaux : CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail), DP, Comité central d'entreprise, Comité de groupe et Comité d'entreprise européen. 
Par ailleurs, les accords GPEC signés par les branches abordent aussi ce sujet de la diversité.

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

Eiffage utilise un logiciel de recueil des données et d'analyse de celles-ci, dénommé Enablon ; cet outil de reporting permet de faire des analyses quantitatives et qualitatives. Un autre outil SIRH est en cours de développement: sextant pilotage.
Des notations sollicitées par agence de notation extra-financière et indépendante ont lieu de façon régulière ; la dernière notation qui date de février 2010 a été effectuée par BMJ ratings qui attribue à Eiffage la note AAA+.
Dans le cadre de sa politique de développement durable, Eiffage conduit depuis 2008 avvec le Comité 21 une démarche de concertation externe permettant d'identifier les attentes et analyses des parties prenantes: associations, fournisseurs, grandes écoles et universités, etc..Cette concertation vise à améliorer l'adéquation de la stratégie de l'entreprise aux attentes de la société civile et à conduire l'entreprise à préciser ses engagements et aménager en conséquence son plan d'actions.

 

 

Recherche