Haute Autorité pour la transparence de la vie publique - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Autre
  • Nombre de salariés : de 10 à 49
  • Date de signature de la charte : Avril 2017

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique est une administration très récemment créée. Elle est chargée de promouvoir les valeurs de transparence et de probité dans la sphère publique. Dans ce contexte, il lui est apparu important de mettre en œuvre une dimension qualitative dans le domaine des ressources humaines, dans le sens de la promotion de la diversité. La jeunesse de l'institution qui met actuellement en place ses processus constitue l'occasion de prendre la meilleure direction possible et d'incorporer la démarche de la diversité dès le départ. La Haute Autorité a engagé par ailleurs, en parallèle de la signature de la charte de la diversité, le processus de labellisation « diversité et égalité ».

 

Sensibiliser et former :

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a inscrit son attachement à la promotion de la diversité et à la lutte contre les discriminations dans sa charte de déontologie (article 8) et dans sa directive interne de gestion à destination de tous les agents de l'institution. De premières actions de formations seront mises en œuvre dès cette année 2017 et plus largement, la Haute Autorité mettra en place un plan d'action destiné à préparer sa labellisation.

 

Objectiver ses process :

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique a mis en œuvre en 2016 une nouvelle procédure de recrutement qui assure, de l'expression des besoins de recrutement à la prise de décision finale, une traçabilité et un traitement égal de tous les candidats. Par exemple, une fiche de sélection des candidats permet notamment de présenter les points forts et les points faibles des candidats de manière argumentée ; un comité RH a également été créé qui donne son avis sur tous les recrutements. La jeunesse de l'institution et le caractère annuel des contrats limite actuellement les problématiques liées à la carrière.

 

Recruter et promouvoir autrement :

Le bilan social de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique indique les éléments liés à la diversité, ce dont il ressort notamment un équilibre entre les hommes et les femmes.

 

Communiquer :

Le site intranet de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, actuellement support privilégié pour présenter en interne l'engagement de l'institution et diffuser la démarche ; il consacre une large partie à la diversité afin d'informer et de sensibiliser les agents mais également afin de les encourager à s'engager dans la promotion de la diversité en participant à divers événements tels que des formations, des rencontres et prochainement à des ateliers thématiques.

 

Instaurer un dialogue social :

La Haute Autorité pour la transparence de la vie publique atteindra l'effectif de 50 agents d'ici la fin du premier semestre 2017. Des membres du personnel seront prochainement désignés et seront alors étroitement associés au processus de labellisation, notamment dans la mise en place de la cellule d'écoute. Celle-ci est préconisée dans le cadre du label diversité et a pour objet de faire remonter des risques ou faits potentiels de discrimination.

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

Les indicateurs diversité de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique seront déterminés à l'issue de la première phase d'analyse et d'état des lieux dans le courant de l'année 2017. Les résultats feront l'objet d'une communication notamment en interne dans la perspective d'associer pleinement les membres de la Haute Autorité au dispositif de promotion de la diversité.

 

 

Recherche