KLEPIERRE - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Banque, Assurance, Immobilier
  • Nombre de salariés : de 1000 à 9999
  • Date de signature de la charte : Juillet 2010

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

Klépierre est engagée depuis plusieurs années dans une démarche proactive afin d'apporter des réponses concrètes aux enjeux du développement durable, dans les différents pays d'implantation et dans le respect des particularités locales. Cette vision fait partie intégrante du dialogue responsable engagé avec nos partenaires afin de « construire et gérer mieux » ensemble les actifs de centres commerciaux. Cette dynamique s'est matérialisée par la rédaction d'une charte Développement Durable en 2005, ainsi que la constitution dès 2002 d'un Comité développement Durable qui se réunit tous les deux mois. Le groupe Klépierre, implanté dans 13 pays, fort de 20 nationalités et plus de 1500 collaborateurs affiche une belle variété de cultures, de profils, de langages. La Diversité est donc présente par nature chez Klépierre ; il s'agit d'aller au-delà en mettant en oeuvre une politique de Diversité favorisant les compétences et les différences. Le comportement de Klépierre vis-à-vis de ses collaborateurs s'inscrit dans cette même démarche : une vision responsable qui l'engage sur le long terme. Porté par l'ambition de faire avancer ensemble les compétences des collaborateurs et la performance économique, le Groupe souhaite valoriser les différences : elles sont facteurs de progrès et de performances. La diversité est également l'affaire de tous, collaborateurs et managers. Dans leurs gestes, leurs regards, leurs actes et dans leur management, collaborateurs et managers du groupe Klépierre relaient les messages forts dans lesquels l'entreprise croit et s'engage. Le groupe Klépierre a d'ores et déjà initié de nombreuses actions : formation, ouverture à des parcours professionnels, engagement en faveur de l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, accompagnement des seniors dans leur seconde partie de carrière, et encouragement d'un équilibre entre vie privée et vie professionnelle, … Les grandes lignes de la démarche diversité de Klépierre s'orientent autour de quatre grands axes : -l'égalité professionnelle entre les hommes et les femmes -le handicap -les seniors -l'équilibre vie privée-vie professionnelle, au travers notamment d'un groupe interne de réflexion baptisé CARE qui vise à proposer des actions concrètes en faveur de l'égalité : - signature en 2009 de la charte de la parentalité - signature d'un contrat avec un réseau de crèche d'entreprise - confection d'affiches dans chaque salle de réunion sur l'organisation d'une réunion efficace

 

Sensibiliser et former :

Le groupe Klépierre a largement sensibilisé ses collaborateurs cette année, lors de la Semaine du Développement Durable 2010: Un petit déjeuner débat « Parlons Diversité » autour d'un film humoristique Klépierre a choisi le thème de la Diversité pour animer la semaine française du développement durable 2010. Pour Klépierre, c'est une dimension à part entière du développement durable, qui résonne avec celle visant au respect de l'environnement. Pour sensibiliser les collaborateurs et pour rappeler combien la diversité est importante dans la vie d'une entreprise, nous avons réalisé un programme commun, dans chacun des dix pays participants, autour d'un film humoristique, réalisé spécialement pour l'occasion. Après la projection, les débats, riches, ont animé les équipes, et suscité leur participation et leur témoignage. Lutter contre les discriminations pour favoriser la Diversité est également une priorité et le petit déjeuner débat organisé le 15 avril dernier dans chaque pays du groupe a été l'occasion de citer les six critères de discrimination interdits au niveau européen : l'origine, le sexe, le handicap, l'âge, l'orientation sexuelle, les convictions religieuses. La lutte contre les discriminations et la promotion de la Diversité sont intégrées aux plans d'actions développement Durable à 5 ans, et font l'objet d'objectifs chiffrés et ambitieux. Cette animation se concrétise par la distribution à chaque collaborateur du groupe d'une brochure « Notre Engagement Diversité » et réaffirme l'ambition de Klépierre et les actions déjà visibles en matière de Diversité. Une formation « Sensibiliser à la Diversité » est également en cours de confection chez Ségécampus, l'école interne du groupe Klépierre. Une exposition sur le thème du Handicap au Siège Pendant la semaine du Développement Durable, l'exposition « Le talent ne fait pas de différence » a été installée dans les locaux du siège parisien pour sensibiliser les collaborateurs au Handicap. L'exposition présentait des données clefs sur le handicap et présentait succinctement les dispositions légales en vigueur. Composée de 38 panneaux, cette animation présentait 12 artistes de renom : des noms connus de tous que l'on ne rattache pas au handicap tant leur célébrité est avérée. C'est un moyen original et créatif de parler du handicap. Chaque artiste était présenté en 3 panneaux : l'un était consacré à sa biographie, le second décrivait son handicap, et le troisième affichait une citation. Une série de portraits qui montrait au public que le talent ne fait pas de différence. Lors de la Semaine du Handicap, en octobre 2009, le groupe a également sensibilisé l'ensemble des collaborateurs par le biais d'un « Quizz Handicap » accessible sur l'Intranet. Par ailleurs, des réunions de sensibilisation sur le recours aux ESAT sont faites régulièrement dans le groupe. Des formations, organisées par Hanploi ont également été tenues auprès de managers et membres d'une équipe accueillant un collaborateur en situation de handicap.

 

Objectiver ses process :

L'équipe des Ressources Humaines de Klépierre a assisté à une formation sur la « Diversité », sensibilisant notamment sur les aspects de non-discrimination. Des formations sur le Recrutement ont également été lancées en 2010 pour les managers, où la thématique de la non-discrimination est largement abordée. Par ailleurs, la procédure de recrutement de Klépierre est uniforme : chaque candidat est reçu par les opérationnels et la DRH, afin de garantir une équité dans l'approche. Dès 2007, Klépierre s'est par ailleurs engagée à assurer une égalité de traitement et une non-discrimination entre les hommes et les femmes, en signant un accord sur l'égalité entre les hommes et les femmes. La Direction des Ressources Humaines veille particulièrement à ce principe au moment des recrutements, des demandes de promotion ou de révision salariale, avec des résultats probants : en 2009, les femmes ont représenté 58 % des recrutements, et, sur 85 promotions, 44 ont concerné des femmes. En 2009, les femmes représentent 54,5 % des effectifs du Groupe. Concernant la gestion des seniors, Klépierre s'est engagé en 2009 à ce que l'entreprise mette en oeuvre des moyens et des actions adaptés pour les salariés de 50 ans et plus. L'engagement porte la représentation des effectifs, qui se doit d'être de 11 % d'ici à trois ans , mais également sur une offre de formation dédiée qui leur est proposée, un suivi individualisé mis en place avec la DRH et les managers, et le passage à temps partiel facilité. Depuis 2006, le Groupe s'est fortement engagé dans des actions favorisant le recrutement et l'intégration de travailleurs handicapés. Par exemple, chaque recrutement est ouvert à l'étude. Cette volonté s'est concrétisée par des actions de sensibilisation auprès des collaborateurs pour changer le regard sur le handicap, mais aussi par des recrutements croissants de personnes handicapées. Ainsi, fin 2009, Klépierre emploie 13 personnes handicapées, soit 7 de plus qu'en 2008. Processus de nomination Hors Classification : l'ensemble des collaborateurs analysables (correspondant à un niveau hiérarchique identique) est porté au Comité de Direction. Chaque année, les dossiers de collaboratrices femmes sont regardés de manière attentive, sur la base d'évaluations professionnelles objectives. Le processus d'évaluation salariale est réalisé une fois par an et pour chaque collaborateur

 

Recruter et promouvoir autrement :

Klépierre recrute avant tout des compétences et de l'expertise : chaque poste est donc ouvert à tous, sans faire de discrimination positive. La diversité de nos effectifs se fait naturellement, au vu des postes à pourvoir. Déterminé toutefois à intégrer des jeunes collaborateurs les plus opérationnels possible, tout en favorisant la mixité, le Groupe recrute de plus en plus de jeunes en alternance : 55 en 2009 (soit 5% de l'effectif France) contre seulement 7 en 2005. Handicap : en 2009, alors que Klépierre a mis un frein au volume de ses recrutements, une tolérance a été donnée aux travailleurs handicapés pour lesquels le recrutement externe a été favorisé. Promotion : la nouvelle organisation du groupe en territoires mise en place fin 2008 a donné l'opportunité à des collaborateurs à potentiel et performants de nationalité étrangère de prendre la direction des pays.

 

Communiquer :

Pour la première année, le groupe Klépierre a publié un Rapport Développement Durable. Celui-ci insiste largement sur l'engagement sociétal du groupe en termes de Diversité, met en avant nos actions, et présente les plans d'action sociétaux pour les 5 années à venir. Par ailleurs, le groupe Klépierre Ségécé communique également via sa lettre Développement Durable « Quintessence ». Cette année, en avril 2010, dans le cadre de la semaine du Développement Durable française, nous avons également diffusé une brochure à l'ensemble des collaborateurs du groupe sur « Notre engagement Diversité ». Nos actions et iniatives sont également largement diffusées sur notre portail Intranet et via des communications groupe.

 

Instaurer un dialogue social :

Klépierre s'est engagée à assurer une égalité de traitement et de non-discrimination entre les hommes et femmes par un accord signé avec les partenaires sociaux en 2007. La Direction des Ressources Humaines (DRH) et les partenaires sociaux sont largement impliqués dans les actions concrètes découlant de cet accord : par exemple, chaque année dans le cadre de la Négociation Annuelle Obligatoire, une enveloppe est dédiée aux écarts salariaux entre les hommes et les femmes (à ancienneté équivalente, performance équivalente). Par ailleurs, un rapport de situation comparé est présenté tous les ans au Comité d'Entreprise. Les partenaires sociaux veillent également avec la DRH à ce que les collaboratrices ne soient pas défavorisées à leur retour de congé maternité, et ont également insisté pour que la prise en charge financière du congé paternité par l'entreprise soit accordée aux collaborateurs, lors de la renégociation de l'accord d'entreprise. Un bilan sur les actions menées par le groupe sur le sujet du Handicap est également présenté en Comité d'Entreprise, et les partenaires sociaux ont leur mot à dire sur les actions à mettre en oeuvre. Par ailleurs, Klépierre s'est engagée en octobre 2009 en signant un accord sur les seniors. Les partenaires sociaux ont largement été associés dans cette démarche.

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

Via une enquête de satisfaction lancée tous les ans. Des indicateurs ont été mis en place dans le cadre de Plans d'Actions Développement Durable 2010-2015. SAM et VIGEO notent la politique sociale et l'engagement en faveur de la diversité, et la lutte contre les discriminations.

 

 

Recherche