MAISON DE L'EMPLOI ET DE LA FORMATION DU COTENTIN - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Santé, travail social, Emploi
  • Nombre de salariés : de 50 à 249
  • Date de signature de la charte : Novembre 2011

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

La Loi du 13 février 2008 relative à la réforme de l'organisation du service public de l'emploi confie aux Maisons de l'Emploi la mission de mener des actions d'information et de sensibilisation aux phénomènes des discriminations à l'embauche et dans l'emploi ainsi que relatives à l'égalité professionnelle et à la réduction des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes. Plus particulièrement, la MEF du Cotentin pilote depuis 2011, un plan d'action de lutte contre les discriminations à l'accès à l'emploi et à la formation sous l'égide de la sous-préfecture et de la communauté urbaine de Cherbourg.

Le groupe de travail multipartenarial « Discrimin'action Cotentin emploi » animé par la MEF a fixé trois grandes orientations à développer dans le plan d'actions pour:

- Guider l'évolution des mentalités, des représentations et des pratiques en menant des actions de sensibilisation, d'informations et de formations sur le phénomène de discriminations à l'emploi et à la formation.
- Accompagner les publics concernés par les discriminations à l'emploi et à la formation.
- Mobiliser les acteurs économiques pour favoriser l'accès à l'emploi et à la formation.

Une chargée de mission diversité et cohésion sociale anime le plan d'action.

 

Sensibiliser et former :

La formation des intermédiaires de l'emploi est inscrite comme un objectif fort du plan d'action.
Depuis fin 2008, la MEF a proposé à ses salariés plusieurs temps d'information et de formation sur la lutte contre les discriminations. Fin 2008, les différents chefs de service de la MEF ont suivi une formation de 6 jours financée par l'Acsé. (8 salariés de la MEF formés)
les objectifs généraux de la formation :
Proposer une définition des concepts relatifs aux thématiques de la lutte contre les discriminations ; Acquérir les compétences minimales en matière d'intégration et de lutte contre les discriminations et permettre de jouer un rôle de levier auprès de leur organisme et de leurs partenaires sur leur territoire.
les objectifs spécifiques de la formation :
- reconnaître clairement l'existence des discriminations
- maîtriser les cadres conceptuels, juridiques et théoriques
- lire objectivement les réalités du territoire
- savoir nommer, qualifier et définir les modalités de réponse.
La MEF a continué a proposer des sessions de formations aux intermédiaires de l'emploi, en décembre 2011, une formation de niveau 1 d'une journée et demi a été mise en place et a concerné 12 professionnels.(7 salariés de la MEF ont suivi la formation)

Depuis, la MEF a participé à plusieurs évènements locaux pour sensibiliser à partir de supports créés localement, le public et les professionnels. Notamment, en mars 2011, la MEF a organisé un café échange autour de la question « comment répondre à un employeur discriminant ?» qui a réuni une cinquantaine de professionnels de l'emploi et de la formation (dont 32 salariés de la MEF). Suite à ces échanges, les participants ont été interrogés sur les suites à donner à ce premier temps de sensibilisation. Les intermédiaires de l'emploi font remonter une méconnaissance sur le sujet des discriminations. Ils se sentent en difficultés face à un témoignage de discrimination et sont en demande d'information commune et de formation. Un programme de formation et de conférence est proposé.
La MEF a également organisé une conférence débat intitulée « les visages de la discrimination : préjugés, stigmates et relations d'influence » animée par un maître de conférence. La conférence a réuni une soixantaine de professionnels, elle a été filmée, le film peut être emprunté.

L'évènement majeur de l'année 2011 était l'organisation « des 1ères Rencontres régionales de la diversité » qui ont lieu le 29 novembre 2011 à Cherbourg. La manifestation accueillait également l'événement national « la charte de la diversité en région » porté par le secrétariat général de la charte de la diversité.
L'objectif de la journée était d'informer et de sensibiliser le grand public au phénomène de discrimination et d'encourager la promotion de la diversité sur l'agglomération cherbourgeoise pour faire mieux comprendre les notions de préjugés, stéréotypes et discriminations. Il est essentiel de débuter par une information de premier niveau auprès du public pour ensuite envisager d'échanger plus spécifiquement sur des thématiques concrètes comme la gestion des âges, l'égalité femmes/hommes, l'intégration des travailleurs handicapés, et dépasser les stéréotypes physiques qui empêchent l'égalité de traitement dans l'emploi.
Environ 200 personnes ont participé à l'évènement qui a réuni un large public, lycéens, demandeurs d'emploi, intermédiaires de l'emploi, entreprises et des élus.
Pour résumer, les premières rencontres régionales de la diversité visaient à sensibiliser le public à la problématique de l'inégalité de traitement dans l'accès à la formation et à l'emploi. Le programme riche a permis de proposer différents temps d'informations et de sensibilisations animés par des professionnels et experts, tels que :
- Une conférence sur « Diversité, racisme, sexisme, discrimination : de quoi parle-t-on ? »
- Des Témoignages sur des actions menées en Basse Normandie pour favoriser la diversité dans l'emploi.
- Une table ronde « « Comment faire de la diversité un atout pour l'entreprise ? »
- Invitation à signer la charte de la diversité
- Une table ronde sur « «Comment agir face à une discrimination ? »

La MEF répond toujours présente lors des sollicitations des partenaires à des évènements ou actions pour intervenir sur le sujet de la discrimination à l'emploi et à la formation.

 

 

Objectiver ses process :

Signataire le 29 novembre 2011 de la Charte de la Diversité, la MEF du Cotentin s'est notamment engagée :
- à respecter et à promouvoir l'application du principe de non-discrimination sous toutes ses formes dans toutes les étapes de gestion des ressources humaines
- à chercher à refléter la diversité de la société française et notamment sa diversité culturelle et ethnique dans ses effectifs aux différents niveaux de qualification.

La MEF a rédigé un plan égalité professionnelle entre les femmes et les hommes qui prévoit :

a) L'évolution des processus de recrutement afin de garantir des critères de sélection fondés sur les compétences. Dans cet objectif la MEF mettra en place en 2012 :
- une fiche emploi précisant les activités réalisées, les compétences mobilisées et le contexte de travail pour chacune des fonctions exercées au sein de la MEF ;
- des procédures et des outils de recrutement (profil d'emploi précisant les compétences attendues, outils de pré sélection des candidatures, méthode d'évaluation des candidats) permettant de garantir une égalité de traitement.

b) La mise en place d'une démarche structurée d'accueil de stagiaires permettant notamment de renforcer l'attractivité de la MEF et de promouvoir ses métiers auprès de publics masculins.

c) Les mesures existantes avant l'élaboration du plan égalité à la MEF pour favoriser l'articulation entre activité professionnelle et exercice de la responsabilité familiale étaient :
 Horaires de travail avec plages modulables le matin, le midi, le soir
 Accord des demandes de temps partiels
 Autorisation d'absence pour accompagner les enfants lors de la rentrée scolaire
 Autorisation de jours d'absence pour enfant malade : 6 jours par enfant de moins de 16 ans et par an ;
 Maternité :
• Réduction du temps de travail d'une heure par jour pour les femmes enceintes à partir du 3ème mois de grossesse
• Il ne peut être exigé des femmes enceintes d'effectuer des heures supplémentaires
• Autorisation d'absences sur le temps de travail rémunéré pour les 4 examens obligatoires d'une grossesse
• Maintien du salaire pendant les congés maternité et paternité pour les salariés comptant une année de service effectif.

En complément de ces mesures la MEF s'engage à partir de 2012, à :
- Proposer à chaque salarié de retour d'un congé maternité ou longue maladie  un entretien formalisé avec le responsable hiérarchique ;
- Informer par courrier tous les salariés absents (maternité, maladie) des opportunités d'emploi ;
- Prendre en compte les candidatures des personnes travaillant à temps partiel pour les différentes fonctions exercées à la MEF y compris les postes à responsabilité ;
- Intégrer dans le dossier d'entretien annuel une thématique sur le temps de travail et les souhaits de changement de temps de travail ;
- Etudier la possibilité de proposer le télétravail aux différentes catégories de salariés.

La MEF a également élaboré un plan séniors pour favoriser le maintien dans l'emploi des seniors, des mesures sont développées dans les trois domaines suivants :

a) Anticipation de l'évolution des carrières professionnelles
- La MEF entend favoriser les parcours professionnels des seniors. Elle met en place à cet effet des entretiens professionnels de deuxième partie de carrière. Cet entretien aura lieu à l'initiative de l'entreprise ou du salarié, au profit des salariés âgés de 45 ans. Il sera ensuite renouvelé tous les cinq ans.
- Cet entretien a pour objet de faire le point, compte tenu de l'évolution des métiers et des perspectives d'emploi dans l'entreprise, sur ses compétences, ses besoins de formation, sa situation et son évolution professionnelles et les modalités de sa fin de carrière.

b) L'aménagement des fins de carrière et de la transition entre activité et retraite
- Soucieuse d'accompagner les salariés seniors dans la transition entre leur activité professionnelle et la prise de la retraite, la MEF s'engage à aider les salariés de 50 ans et plus à s'informer sur la retraite ainsi que sur la poursuite éventuelle d'une activité professionnelle (démarches à entreprendre en vue de l'évaluation de la retraite, information sur le relevé de carrière, modalités de calcul de la retraite, possibilités de cumuler un emploi et une pension de retraite ….).

c) La transmission des savoirs et des compétences et le développement du tutorat
- Les salariés de 50 ans et plus pourront bénéficier à leur demande, et s'ils justifient des pré requis nécessaires, d'une formation à la fonction de tuteur prise en charge par l'entreprise. Un aménagement du temps de travail sera étudié entre chaque salarié senior et son responsable hiérarchique ayant une mission de tutorat en vue de lui permettre de disposer du temps nécessaire à cette mission.

 

Recruter et promouvoir autrement :

Cf : objectiver ses process

La Mef du Cotentin a initié « le cercle d'entreprises pour la diversité » qui vise à susciter le volontarisme sur le terrain de la promotion de la diversité dans les pratiques des ressources humaines. Il a pour objectif de fédérer et d'impulser des dynamiques des acteurs économiques autour de la diversité. Dans ce cadre, nous proposons de travailler ensemble autour des bonnes pratiques et d'actions concrètes de recrutement.

 

Communiquer :


Le plan égalité professionnelle hommes/femmes et le plan séniors peuvent être consultés par les salariés de la MEF via l'extranet de la MEF.
Le site internet de la MEF (www.mef-cotentin.com) propose dès sa page d'accueil un onglet intitulé « Discrimin'action Cotentin emploi », à partir duquel on peut retrouver le plan d'action et  l'engagement contractualisé de la MEF par la signature de la charte de la diversité.
La MEF propose dans ces locaux un centre de ressources intitulé « diversité et emploi ». Situé dans l'espace de documentation de la MEF du Cotentin, son objectif est d'informer et de sensibiliser le public par le biais d'outils, de brochures, de rapports et d'articles afin d'accompagner l'évolution des mentalités, des représentations et des pratiques.
La MEF a créé plusieurs supports de sensibilisation qui ont fait l'objet d'une communication locale via la presse, la radio et notre réseau, ils peuvent être empruntés.
La MEF a réalisé un état des lieux des discriminations à l'emploi et à la formation et a communiqué les résultats et les pistes d'actions par voie de presse.

 

Instaurer un dialogue social :

Il n'y a pas de partenaires sociaux à la MEF du Cotentin

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

Le plan d'actions piloté par la MEF ne concerne pas seulement la structure MEF, il a pour vocation de soutenir et de favoriser  l'égalité des chances et de la diversité dans l'accès à l'emploi et à la formation avec ses partenaires et pour les demandeurs d'emploi et les salariés précaires du territoire concerné.
Des indicateurs de résultats ont été identifiés pour les 10 actions inscrites dans le plan d'actions.
Des indicateurs d'impacts à 4 ans ont été inscrits.

Concernant les deux plans d'actions interne à la MEF (plan égalité professionnelle et séniors), des indicateurs de résultats ont été systématiquement inscrits. Les résultats seront communiqués lors de l'information annuelle sur la situation économique et la situation de l'emploi dans l'entreprise. Le bilan social mesure les performances de l'association dans le domaine de la diversité.

 

 

Recherche