OMNILOG - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Informatique, Multimédia, Télécommunication
  • Nombre de salariés : de 50 à 249
  • Date de signature de la charte : Décembre 2013

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

En tant que société de services en informatique, Omnilog se trouve confrontée à une pénurie d'ingénieurs en informatique. Omnilog recrute des profils, hommes et femmes français, étrangers et issus de l'immigration sans aucune forme de discrimination. Signer la charte validera officiellement l'engagement d'Omnilog sur sa croyance qu'une entreprise attractive est une entreprise représentative de la société civile et dans laquelle, collaborateurs comme futurs collaborateurs se reconnaissent pleinement. Signer cette charte est également un gage de confiance supplémentaire que nous offrons à nos clients soucieux de relations commerciales avec des entreprises responsables.

 

Sensibiliser et former :

Le service RH est le service directement concerné par la sensibilisation aux enjeux de la diversité. C'est pourquoi et tout naturellement, cette équipe continue d'appliquer une stricte égalité des chances au niveau du recrutement des collaborateurs. Omnilog s'engage à ne fonder son sourcing et son recrutement que sur des critères non discriminants, non liés au sexe, à la religion, à l'ethnie, à la couleur de peau ou encore à l'âge. Notre recrutement est en premier lieu fondé sur des éléments formels : diplôme Bac+5, résultats aux tests de logiques et aux tests techniques, pertinence et adéquation de l'expérience professionnelle au regard de notre métier. Depuis notre création, cette exigence ne nous permet pas de recruter autant que notre activité commerciale pourrait nous le permettre. Dans ce contexte, aucune autre discrimination n'a évidemment de sens. Tous les ingénieurs candidats passent par le même processus et seuls ceux qui répondent aux critères présentés sont sollicités. Ni plus, ni moins. Aucune discrimination y compris de discrimination positive.

 

Objectiver ses process :

Nous n'avons rien eu à faire car dans notre secteur, en pénurie, il est courant de devoir aller chercher les profils à l'étranger. Ainsi sur les 36 derniers mois, nous avons « régularisé » 11 ingénieurs étrangers.

 

Recruter et promouvoir autrement :

Omnilog n'a pas attendu que cela soit « à la mode » pour recruter des collaborateurs venus d'horizons différents et ce dès sa création en 1999. Ainsi, Omnilog est fière de compter parmi ses collaborateurs, des ingénieurs Chinois, Congolais, Portugais, Turc, Nigérian, Algérien, Vietnamien, Sénégalais, Tunisien, Mauricien, Biélorusse, Marocain, Laotien…et Breton ! En termes d'accès à la promotion, Omnilog veille à s'assurer que n'importe quel collaborateur puisse accéder à des postes d'encadrement. Aucune discrimination n'est exercée à l'encontre d'un collaborateur en raison de son sexe, sa religion, son ethnie… Tout élément de valorisation des compétences (promotions, primes et augmentations) est attribué en fonction du seul mérite.

 

Communiquer :

Aucun élément formalisé n'a été mis en place pour communiquer en interne sur notre engagement. Cela n'est en aucun cas dû à un manque d'intérêt d'Omnilog sur la question mais bien à une croyance qu'il est discriminant de mettre en avant ce qui pour nous est naturel et va de soi, à savoir recruter des collaborateurs compétents issus de la diversité ou pas. Néanmoins, cette diversité est visible sur notre site institutionnel où les collaborateurs d'Omnilog ont posé lors d'une séance photo. Les photos qui en découlent sont les visuels qui illustrent notre site.

 

Instaurer un dialogue social :

La question de la diversité est abordée chaque année lors d'une des réunions des délégués du personnel. Un bilan est fait sur les effectifs et l'état du recrutement.

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

Le service RH d'Omnilog a mis en place un reporting général des entretiens réalisés, des propositions d'embauche et de celles acceptées. Ce reporting distingue les hommes et les femmes mais ne concernent pas les personnes étrangères ou issues de l'immigration.

 

 

Recherche