SKILLINK - Signataire de la Charte de la diversité

Fiche d'identité
  • Secteur d'activité : Services aux entreprises, Conseil
  • Nombre de salariés : de 1 à 9
  • Date de signature de la charte : Mars 2011

Ses actions concrètes pour la diversité en entreprise

S'engager :

La société que je représente, SKILLINK, est un cabinet de recrutement. A ce titre nous faisons parti d'un maillon important de la chaine de la diversité. En tant qu'intermédiaire privilégié entre les employeurs et les candidat(e)s nous avons la possibilité de faire passer des messages de non-discrimination. J'insiste pour que chacun de mes collaborateurs/trices tienne un discours d'ouverture et de diversité mais aussi qu'ils/elles aient une réaction claire face à la discrimination. En signant, la charte de la diversité, je clarifie fortement ce message en sensibilisant les employeurs et en rassurant les candidat(e)s.

 

Sensibiliser et former :

Toute la démarche de notre cabinet vise à insuffler le maximum d'objectivité dans le traitement des candidatures. Tous nos textes sont féminisés, les photos sont supprimés sur les CV, et aucun critères discriminants (âges, sexe, origine...) ne figurent dans nos outils de recherche. Par ailleurs, chaque collaborateurs/trices de SKILLINK reçoit une formation lors de son intégration dans le cabinet durant laquelle, nous l'invitons à : - refuser les éventuelles demandes déplacées exprimées par un client, - exprimer clairement la position du cabinet face à des comportements discriminants, - continuer à envoyer des CVs diversifiés malgré des préférences non-souhaitables qui pourraient se faire sentir chez un client, - Et à l'extrême, me remonter un cas conflictuel où un client souhaiterait imposer dans son processus de recrutement des critères de sélections discriminants. Dans cette hypothèse, la collaboration avec ce client prendrait fin. Cependant afin de ne pas léser le/la consultant(e) qui aura pris cette décision courageuse, ce/cette dernier/ère recevra la même commission que s'il/elle avait finalisé sa prestation.

 

Objectiver ses process :

La non-discrimination n'est pas récompensée chez SKILLINK, car nous pensons que cette démarche est naturelle. En revanche nous avons mis en place des procédures qui permettent aux consultant(e)s de ne pas être lésé(e) au niveau de leurs commissions lorsqu'ils/elles affirment le souhait de diversité du cabinet (cf. exemple ci-dessus).

 

Recruter et promouvoir autrement :

Nous incitons tous les collaborateurs/trices à être objectif dans leur analyse des candidatures. Ainsi les photos sont systématiquement enlevées des CV, nous insistons pour qu'ils/elles se focalisent sur des faits et des compétences notamment en imposant une procédure stricte avec par exemple vérification des diplômes. Par ailleurs, nos collaborateurs ont l'interdiction d'évoquer des sujets discriminants (sexe, origine, âge...) avec les candidat(e)s. Pour s'assurer que ce point est bien respecté, les consultant(e)s sont, de façon inopiné, accompagné(e)s par leur supérieur hiérarchique lors de certains entretiens. Par ailleurs, dans le cadre de l'engagement à la chartre de la diversité nous informerons les candidat(e)s de leurs droits et des devoirs de non discriminations des consultants de manière à permettre à tout(e) candidat(e) de pouvoir déclarer les cas de non-respect de la charte s'ils se produisent.

 

Communiquer :

Formations, positionnement de l'entreprise et charte interne remise à tous les salariés.

 

Instaurer un dialogue social :

Nous évoquons le sujet régulièrement avec les collaborateurs/trices du cabinet lors de déplacements en clientèle ou lors des réunions de travail hebdomadaires.

 

Evaluer et faire connaître ses actions :

Vu la taille et la jeunesse de notre société, nous n'avons pas encore les moyens de mettre en place des indicateurs mais la diversité est au coeur notre politique interne et du positionnement du cabinet. En signant la charte de la diversité, nous pourrons mieux communiquer sur nos actions et développer des indicateurs cohérents.

 

 

Recherche