Handicap - 6 octobre 2020

Aidants salariés : Comment aider les PME et ETI à se saisir de la question ?

Une enquête inédite de la Charte de la diversité, LepC, Malakoff Humanis et le CCAH

A l’heure où les grandes entreprises mettent en place des accords QVT dédiés au statut des aidants, pour les PME et ETI de moins de 1000 salariés, l’écart est réel alors même que ces structures représentent 49 % de l’économie et 55 % des salariés.*

C’est pourquoi, le réseau Les entreprises pour la Cité, qui porte la Charte de la diversité – dont près de 80% de signataires sont des PME TPE-, Malakoff Humanis et le CCAH ont souhaité s’associer pour réaliser une enquête dont l’objectif est d’aider les PME à se saisir de la question des aidants salariés, et leur proposer des solutions pratiques à mettre en place.

La proportion des actifs qui assument également un rôle d’aidant s’accroit, et compte tenu du vieillissement de la population, le nombre d’aidants serait amené à doubler pour atteindre les 24 millions en 2060.

Les aidants, sujet encore peu pris en compte par les PME

Cette enquête « Prendre en compte la thématique des salariés aidants », première du genre, s’adresse à une population souvent oubliée dans la construction des dispositifs législatifs. Elle montre que les PME et ETI de moins de 1000 salariés n’ont pas encore pris en compte le sujet des aidants ou de manière hétérogène, du fait de leur taille, de la proximité managériale qui peut représenter à la fois un levier et un obstacle à la conciliation vie personnelle/vie professionnelle. La question des absences récurrentes, de longue durée ou non, brutales ou planifiées constituent un défi majeur pour les entreprises à petit effectif. Plus de 44% des entreprises répondantes connaissent ces problématiques.

Mais les mondes privés et professionnels ne sont plus étanches. La performance individuelle et collective passe également par la santé et le bien-être des salariés. 62% des entreprises interrogées ont mis en place des mesures en faveur de la conciliation des temps de vie professionnelle et personnelle.

Un sujet mal identifié comme sujet d’entreprise / axe de politique d’entreprise à part entière

L’enquête montre que leur nombre est estimé entre 8,3 millions (1) et 11 millions (2). Et pourtant, 60% des français n’en ont jamais entendu parler en tant que tel (2). Près d’1 aidant sur 2 est en activité (47%) (2), soit 1 salarié sur 5 dans les entreprises selon les derniers chiffres des enquêtes Malakoff Médéric.

Pourtant, 2/3 des entreprises ayant répondu à l’enquête déclarent que le sujet des salariés aidants n’est pas un sujet RH. Et seulement ¼ des entreprises a mis en place des actions en faveur de ses salariés aidants. Le sujet des aidants est perçu comme appartenant uniquement à la sphère privée, qui ne souffre pas d’intrusion de l’employeur.

Un obstacle supplémentaire : le manque d’information. Le manque d’information et d’outils représente un obstacle supplémentaire dans l’appréhension de ce sujet.  62% des entreprises interrogées considèrent être mal informées sur le sujet des salariés aidants. Et 61% déclarent ne pas connaître les dispositifs existants.

Pour celles qui ont mis en place des mesures à destination de leurs salariés aidants, les bénéfices des entreprises portent sur la motivation et l’engagement de leurs collaborateurs, la sécurisation des parcours dans l’entreprise ainsi que sur la valorisation de la marque employeur.

Côté salariés, des attentes identifiées. Selon une étude du Comptoir de la Nouvelle Entreprise Malakoff Humanis de 2017, les attentes des salariés aidants concernent trois sujets majeurs : l’information (64%), la flexibilité des horaires (61%), des formations (38%).

La période du confinement a accentué les difficultés des salariés aidants et a montré l’urgence d’agir pour aider à la prise de conscience des dirigeants, L’accompagnement proposé par LepC, Malakoff Humanis et le CCAH s’inscrit à différents niveaux de l’accompagnement des aidants actifs.

Pour LepC : « notre réseau a pour volonté de mettre en synergie et de faire agir en coopération grandes entreprises et PME pour partager les bonnes pratiques déjà mises en avant par les grands groupes ».

Pascal Andrieux, Directeur des Engagements Sociaux, Sociétaux et RSE, groupe Malakoff Humanis : « Accompagner les entreprises dans la prise de conscience des situations de fragilités de leurs collaborateurs, comme celle liées à leur rôle de proche aidant, est l’un de nos engagements. Aujourd’hui, 1 salarié sur 5 est aidant. Les accompagner par des solutions concrètes et prévenir leur épuisement est indispensable. L’entreprise a un rôle majeur à jouer et a beaucoup à y gagner car nous sommes convaincus que la performance économique d’une entreprise passe par sa performance sociale »,

Pour le CCAH : « L’équipe du pôle Conseil du CCAH met ses compétences au service des entreprises qui souhaitent agir pour l’innovation sociale et développer des dispositifs permettant d’améliorer la qualité de vie dans l’emploi. »

Cette étude a pour objectif de permettre à ce thème d’être reconnu par les dirigeants d’entreprises, d’en faire un sujet RH afin de sensibiliser les publics sur ce sujet.

Téléchargez la restitution papier ici.
Retrouvez le webinaire à vocation informative https://youtu.be/RD3tkCFrHHc.

* les PME et ETI génèrent 26 % et 23 % de la valeur ajoutée et respectivement 25 % et 30 % des salariés (EQTP) source INSEE
(1) Baromètre 2017 et 2018, Fondation APRIL et BVA (2) Enquête Handicap-Santé-Incapacités 2008, DREES, personnes de plus de 16 ans et Les chiffres clés de l’aide à l’autonomie 2019, CNSA

Méthodologie de l’enquête
Un questionnaire a été adressé aux dirigeants de PME et ETI de moins de 1000 salariés sur leurs pratiques en ce qui concerne les aidants salariés. Plus + de 90% des personnes ayant répondu à l’enquête sont des dirigeants, des RH ou des managers


Sur le même thème

Handicap 6 octobre 2020
Aidants salariés : Comment aider les PME et ETI à se saisir de la question ?
Handicap 16 septembre 2020
Revue de presse n°27 – Diversité
Handicap 31 août 2020
Revue de presse n°26 – Diversité