- 13 février 2019

Clôture du Tour de France de la diversité Les fragilités invisibles en entreprise

Le 11 février a eu lieu la clôture de son Tour de France de la diversité au siège de la RATP, après 16 étapes qui ont réuni plus de 1500 participants pour davantage de diversité et d’inclusion dans l’univers professionnel. Au-delà du bilan de ce 7ème Tour de France, la Charte de la diversité a choisi le thème des fragilités invisibles en entreprise, afin d’accompagner ses 3 800 entreprises et organisations signataires dans le recrutement de ces personnes, avec l’intervention de Sophie Cluzel, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées.

En introduction, Catherine Guillouard, Présidente-Directrice générale de la RATP a déclaré

« La diversité, le respect et l’inclusion font partie des valeurs fondamentales du groupe RATP et nous sommes convaincus que, plus qu’une mission de service public, il s’agit d’un formidable atout pour l’entreprise. Au quotidien, nous nous efforçons d’en faire une réalité à travers la lutte contre les discriminations, l’insertion des jeunes en difficultés par des programmes d’éducation et de recrutement, l’apprentissage, une politique volontariste sur l’égalité homme-femme, l’accompagnement des seniors et l’intégration dans l’entreprise des personnes en situation de handicap ».

Jean-Paul Bailly, Président des Entreprises pour la Cité, Ancien Président de la RATP, Président d’Honneur du Groupe la Poste a rappelé la Jean-Paul BAILLYcontinuité des dirigeants de la RATP sur le handicap.
Il a souhaité valoriser le lien fort entre la Charte de la diversité et Les entreprises pour la Cité, et mettre en avant le lien fort entre diversité, performance sociale et performance économique :

« Il n’y a pas d’entreprises prospères sur les territoires qui se portent mal. Ma conviction est que la société aujourd’hui attend des entreprises qu’elles soient des acteurs responsables »

 

Bilan du Tour de France de la diversité : faire vivre la diversité sur les territoires

Avec 16 étapes de septembre 2018 à février 2019 qui ont réuni plus de 1500 participants, la 7ème édition du Tour de France de la diversité a permis la rencontre des acteurs institutionnels, des entreprises et organisations engagées pour échanger sur le rôle qu’ils ont tous à jouer pour favoriser l’égalité des chances, l’accès à l’emploi, le vivre ensemble et, de ce fait, contribuer à la performance sociale et économique dans les territoires.
Le Tour de France de la Diversité 2018 a été accompagné par 4 partenaires nationaux (Harmonie Mutuelle, Mozaïk RH avec Diversifiez Vos Talents, Proman, et le Commissariat Général à l’Égalité dans les Territoires –CGET-) et 7 partenaires locaux organisateurs d’étape, dont Club des 1000 (Clermont), MEF Cotentin (Cherbourg), Halte discriminations (Dijon et Besançon) partenaires de longue date ainsi que FACE Rennes et FACE Hérault (Montpellier).

Au-delà des conférences et débats, des signatures collectives ont permis à 63 nouvelles organisations et entreprises de rejoindre le réseau des signataires de la Charte de la diversité.

Trois partenaires Mireille Pequignot, Présidente de Halte discrimination, Samira AGEM, Responsable RSE Proman, et Noëlla Lecorvaisier, Responsable Handicap et Diversité Harmonie Mutuelle, ont témoigné de la dynamique territoriale initiée par le Tour de France diversité et de leurs projets pour 2019.

« Grâce au Tour de France de la diversité et à l’engagement des petites entreprises, plus de 650 offres d’emploi ont été proposées »
Mireille Pequignot, Halte Discriminations

« Les personnes en situation de handicap peuvent avoir un ou plusieurs de leurs cinq sens touchés mais naît chez eux un sixième sens : l’envie de vivre »
Samira Agem, Responsable RSE Proman

Partenaire de cette matinée, la RATP avec Marie-Christine Raoult, Mission Accessibilité , a témoigné de la prise en compte du handicap par la formation des collaborateurs, et de la sensibilisation à l’accueil des clients handicapés avec Cap Handéo. a présenté le label S3A, mis en place pour les personnes en situation de handicap sur la ligne 10 du métro parisien.

Les fragilités invisibles en entreprise

Au-delà des thèmes abordés sur les territoires lors du Tour de France de la diversité, la Charte de la diversité a choisi d’accompagner ses signataires à mieux appréhender 2 fragilités invisibles : le handicap psychique et les maladies invalidantes au travers du cancer.

Les handicaps invisibles représentent plus de 80% des handicaps et s’imposent de plus en plus dans le quotidien des entreprises. Connaître ces fragilités, envisager leurs conséquences dans l’univers professionnel et faciliter l’accès ou le maintien dans l’emploi des personnes sont les enjeux auxquels les entreprises doivent répondre pour être économiquement et socialement performantes.
Le nouveau cadre législatif va donner une nouvelle impulsion à l’emploi des personnes handicapées, et impacter les TPE/PME en 2020 – entreprises qui constituent 80% des organisations signataires de la Charte de la diversité.

Lintervention de Sophie CLUZEL, Secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée des Personnes handicapées, en vidéo, a ponctué cette matinée dédiée aux nouveaux enjeux de la prise en compte du handicap en entreprise, et qui souhaite donner toute sa place aux employeurs en tant qu’acteurs de la réforme de la politique d’emploi des personnes handicapées qui est menée avec Muriel Pénicaud.

 

  • A propos du handicap psychique. Philippa Motte, ClubHouse France, a montré le rôle de l’accompagnement (quels appuis pendant la maladie, retour à l’emploi progressif) illustré par le témoignage d’une salariée, Fabienne Germon, membre de l’association :
  • « Les soutiens interne et externe sont nécessaires : rôle de la Mission Handicap, retrouver une socialisation et garder le lien avec l’entreprise »
  •  A propos des maladies invalidantes, au travers du cancer. Audrey Rosique, Manager, a rapporté les interrogations et les difficultés d’un manager et DRH confronté à une personne atteinte d’un cancer. Nathalie Vallet-Renard, Cancer et Entreprise, a proposé des solutions d’accompagnement pour les entreprises et les personnes.
  • « Sur 1 000 personnes diagnostiquées chaque jour d’un cancer, 400 concernent des personnes en activité* »
    Nathalie Vallet-Renard, Cancer et Entreprise
  • A la différence du handicap moteur, les solutions aux fragilités invisibles ressortent moins de la technique que de l’humain : quel que soit le contexte et la taille de l’entreprise, des personnes handicapées peuvent être employéees

« Agissons pour les 500 000 talents des personnes handicapées ! nous, signataires de la Charte de la diversité et membres du réseau Les Entreprises pour la Cité, agissons pour une société plus performante socialement et économiquement »

  est la conclusion que Antonella Cellot-Desneux, Déléguée Générale des Entreprises pour la Cité, a souhaité adresser aux entreprises.

*institut national du cancer


Sur le même thème

16 mai 2019
Revue de presse n°1 – Diversité
16 mai 2019
Regards croisés sur le prochain Bilan Diversité 2019
15 avril 2019
Le port de signes religieux en entreprise