Parole d'expert.e - 4 mars 2020

Rencontre avec… Philippe Monnoyeur, Directeur Général du Groupe Monnoyeur

Premier signataire de la Charte de la diversité en 2020, Philippe Monnoyeur, Directeur Général du Groupe Monnoyeur, nous explique son engagement et partage quelques-unes de ses actions diversité 2020. A travers cet échange, découvrez ce qui motive toujours plus d’entreprises à signer la Charte et à agir chaque jour pour plus de diversité !

Quelles sont les différentes activités du Groupe Monnoyeur, et comment la Charte de la diversité s’inscrit-elle dans ces activités au quotidien ?

Le Groupe Monnoyeur, est un groupe familial centenaire, diversifié et actif dans les biens d’équipement pour la construction, la production d’énergie et la motorisation, les engins agricoles, les solutions de manutention, la digitalisation de la construction et de l’industrie. Le Groupe compte plus de 6200 collaborateurs qui innovent chaque jour pour soutenir et faciliter les projets de celles et ceux qui construisent l’avenir. Nos activités nous conduisent à ce titre à travailler dans plus de 12 pays, notamment en Europe, en Afrique du Nord et plus récemment en Asie.
La signature de la Charte de la diversité vise à rappeler les valeurs fondamentales du Groupe auxquelles nous sommes profondément attachés et qui nous animent dans le cadre du développement quotidien de nos activités. Parmi ces valeurs, je peux évoquer le Respect qui renvoie particulièrement à l’acceptation de la diversité.

Pourquoi avoir choisi la Charte de la diversité pour représenter votre engagement ?

Le Groupe Monnoyeur a souhaité travailler sur la formalisation de ses valeurs et engagements notamment par le biais de sa politique RSE qui associe toutes les entreprises du Groupe. Dans ce cadre nous avons entrepris des recherches de bonnes pratiques déjà initiées au sein de nos filiales et d’entreprises extérieures au Groupe. La DRH Groupe a ainsi pris connaissance de l’engagement porté par la Charte de la diversité et ses signataires qui rejoint les valeurs et le modèle social défendus par le Groupe Monnoyeur. C’est en ce sens que j’ai décidé de signer la Charte de la diversité.

Pourquoi la signer aujourd’hui ?

Le Groupe Monnoyeur est un groupe centenaire qui, tout au long de son évolution, notamment à l’international, a toujours été conscient de son rôle sociétal. Nous avons toujours eu la volonté de favoriser la diversité au sein de nos équipes. C’est une source de performance pour le Groupe.
La gestion de la différence et l’expression de la diversité individuelle doit ainsi s’afficher comme une source de richesse collective. La promotion de la diversité nous parait d’autant plus essentielle aujourd’hui au regard des évolutions et attentes générationnelles ainsi que sociétales qui concernent également le Groupe Monnoyeur. Il me paraissait donc essentiel de formaliser nos engagements, notamment, en signant la Charte de la diversité.

Quelles sont vos attentes après la signature, et quelles seront vos premières actions ?

Nous prévoyons une communication large de la Charte de la diversité auprès de l’ensemble des équipes sur tous nos territoires et dans toutes nos activités. La Charte sera partagée en anglais mais aussi dans la langue de chaque pays afin que chacun puisse se l’approprier pleinement.
Une communication sera également faite sur ce point lors de l’intégration de tout nouveau salarié au sein du Groupe Monnoyeur et la Charte de la diversité sera affichée dans les lieux servants au recrutement.
En parallèle, la signature de la Charte sera reprise dans le rapport RSE Groupe.
Par ailleurs, des sensibilisations à la lutte contre les stéréotypes seront organisées largement et le Groupe a plus particulièrement pris l’engagement d’agir concrètement pour faire progresser l’emploi des femmes dans nos métiers à horizon 2025.

Où se situent les principales difficultés en matière de promotion de la diversité dans votre organisation ?

Nous rencontrons des difficultés quant à la promotion de la mixité des emplois dans notre Groupe. En effet, les secteurs d’activités dont relève le Groupe Monnoyeur emploient de manière très majoritaire plus d’hommes que de femmes et ce dans la plupart des catégories professionnelles. Ce constat est identique au sein du Groupe. La part majoritaire d’hommes dans chacune des catégories professionnelles au sein du Groupe, est liée à une tendance globalement constatée quant aux secteurs d’activités et non à des différenciations opérées au sein du Groupe.
Au regard de ces constats sectoriels, et de notre volonté de faire progresser l’emploi global des femmes au sein du Groupe, des actions et objectifs vont être arrêtés dès 2020 afin d’atteindre un taux d’emploi global de femmes de 25% à horizon 2025. A ce titre nous devons renforcer l’accessibilité et la visibilité de nos emplois auprès du public féminin, prévoir les formations et montées en compétences techniques éventuellement nécessaires, mais aussi être vigilants quant aux préjugés qui peuvent parfois persister dans les relations de travail.

Pouvez-vous nous donner un exemple de bonne pratique mise en place par le Groupe Monnoyeur en rapport avec la diversité ?

La signature de la Charte s’inscrit dans le cadre du « Projet Valeurs » piloté par la DRH Groupe. Ce projet, porté par la Direction Générale, vise à incarner et à faire vivre les valeurs du Groupe au plus près du terrain en les déclinant en « Principes managériaux » et « Principes de collaboration » dans lesquels chaque collaborateur pourra s’engager et se reconnaître.

Ainsi, des groupes de travail regroupant un large panel de collaborateurs ont été constitués dans plusieurs pays. Ces groupes de travail vont partager leur vision et leur vécu des valeurs du Groupe pour proposer les principes managériaux et de collaboration qui selon eux traduisent et incarnent le mieux les valeurs affirmées par notre Groupe.
Cette démarche nous permettra enfin de donner naissance à la « Charte du bien vivre ensemble du Groupe Monnoyeur» symbole de l’engagement de chacun dans une démarche professionnelle efficace et bienveillante.


Sur le même thème

Parole d'expert.e 31 mars 2020
Rencontre avec… Nathalie VALLET- RENART, Co-fondatrice et Directrice d’ENTREPRISE et CANCER
Parole d'expert.e 4 mars 2020
Rencontre avec… Philippe Monnoyeur, Directeur Général du Groupe Monnoyeur
Sexisme et égalité professionnelle 18 janvier 2020
Bilan diversité 2019 : Retour sur la table ronde « La mesure, point de départ pour progresser vers plus d’inclusion »